Accueil

Bienvenue!

27e ÉDITION

Les membres du conseil d'administration sont très heureux d’annoncer que la 27e édition du Prix littéraire Damase-Potvin se tiendra sous la présidence d'honneur de l'auteure Marjolaine Bouchard. Cette année, les auteurs — jeunes et moins jeunes —, du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont jusqu'au lundi 7 février 2022 pour écrire une nouvelle sous le thème Cabane. 

Les participants peuvent s'inscrire dans une des trois catégories suivantes: jeune adulte (18 à 30 ans); adulte (31 ans et plus) et professionnelle, catégorie créée en 2015 grâce au Salon du livre et du Conseil des arts de Saguenay. Le total des bourses attribuées sera de 3 000 $.

Les deux premières catégories permettent aux adultes de 18 ans et plus de participer à un concours littéraire pour le seul plaisir de l'écriture inspirée par un genre (la nouvelle) et un thème. Dans cette optique, le Prix littéraire Damase-Potvin répond au besoin de stimuler la création littéraire peu importe l'âge et de respecter la diversité des concours littéraires qui s'offrent dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean; Jeunes auteurs à vos crayons!, Les Courants du Fjord et ceux de La Bonante.

Présidence d'honneur

Native de La Baie, Marjolaine Bouchard obtient un baccalauréat en littérature française en 2002 de l’UQAC. Son premier roman, Entre l’arbre et le roc lui vaut le Prix de la Plume Saguenéenne, et est bientôt suivi de cinq autres romans pour la jeunesse, dont Le Jeu de la mouche et du hasard qui remporte le prix de l’AQPF et de l’ANEL en 2008. En 2012, elle obtient le Prix jeunesse du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour son livre, paru à compte d’auteur, Autant en emporte le ventre, illustré par Émilie Jean.

En 2011, elle publie L’échappée des petites maisons aux Éditions de la Grenouille bleue, et le premier d'une série de biographies romancées aux Éditeurs réunis parmi lesquelles Madame de Lorimier — Un fantôme et son ombre (2015) qui remporte le Prix roman 2016 du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. De 2017 à 2020 s'ensuivent deux séries en trois tomes aux Éditeurs réunis: Les portes du couvent et Les jolis deuils. Disciplinée et infatigable, elle fait paraître Les belles fermières (2018) et, son tout dernier, Les allumettières (2021), deux romans d'époque qui décrivent brillamment la vie de certaines catégories professionnelles de femmes dans la première moitié du 20e siècle.

En plus de participer à des collectifs d'écriture de textes courts et de faire régulièrement des rencontres dans les écoles primaires et secondaires ainsi que des conférences dans les bibliothèques publiques et à l’université, Marjolaine Bouchard a été présidente de l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie de 2013 à 2019. À l'automne 2019, elle recevait le Prix distinction littéraire du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, remis par Ici Radio-Canada. En avril 2020, elle remportait le Prix littéraire Damase-Potvin – catégorie Professionnelle pour sa nouvelle Diffraction inspirée du thème «artifices».